Полное собрание сочинений в 10 томах.

755. П. А. ОСИПОВОЙ

24 декабря 1836 г. Из Петербурга в Тригорское
24 déc.

Vous ne saurez croire, ma bien chère Прасковья Александровна, combien votre lettre m'a fait plaisir. Je n'avais pas de vos nouvelles depuis plus de quatre mois; et ce n'est qu'avant hier que M-r Lvof m'en a données; le même jour j'ai reçu votre lettre. J'avais espéré vous voir en automne, mais j'en ai été empêché en partie par mes affaires, en partie par Павлищев, qui m'a mis de mauvaise humeur en sorte que je n'ai pas voulu avoir l'air de venir à Михайловское pour arranger le partage.

C'est avec bien du regret que j'ai obligé de renoncer à être votre voisin, et j'espère encore ne pas perdre cette place que je préfère à bien d'autre. Вот в чем дело: J'avais proposé d'abord de prendre le bien à moi tout seul, en m'engageant de payer mon frère et ma sœur les parts qui leur reviennent à raison de 500 r. par âme. Павлищев оценил Михайловское в 800 р. душу — я с ним и не спорю, но в таком случае принужден был отказаться и предоставил имение продать. Перед своим отъездом писал он ко мне, что он имение уступает мне за 500 р. душу, потому что ему деньги нужны. Je l'ai envoyé promener, en lui disant que si le bien coûtait le double, je ne voulais pas en profiter aux dépens de ma sœur et de mon frère. La chose en est restée là. Voulez-vous savoir quel serait mon désir? J'aurais voulu vous savoir propriétaire de Михайловское, et moi, me réserver l'усадьба avec le jardin et une dizaine de дворовые. J'ai grande envie de venir un peu à Тригорское cet hiver. Nous eussions parlé de tout cela. En attendant je vous salue de tout mon cœur. Ma femme vous remercie de votre souvenir. Не привезти ли мне вам ее? Mes hommages à toute votre famille; à Евпраксия Николаевна surtout. 1)

 

Бібліотека ім. О. С. Пушкіна (м. Київ).
Про О.С. Пушкіна