Полное собрание сочинений в 10 томах.

741. С. Л. ПУШКИНУ

20 октября 1836 г. Из Петербурга в Москву

Mon cher père, voilà d'abord mon adresse: на Мойке близ Конюшенного мосту в доме кн. Волконской. J'ai été obligé de quitter la maison de Batachef, dont l'intendant est un coquin.

Vous me demandez des nouvelles de Natalie et de la marmaille. Grâce à Dieu tout le monde se porte bien. Je n'ai pas de nouvelle de ma sœur qui est partie malade de la campagne. Son mari après m'avoir impatienté par des lettres parfaitement inutiles ne donne plus signe de vie, quand il s'agit de régler ses affaires. Envoyez-lui, je vous prie, une доверенность pour la part que vous avez donnée à Olga; cela est indispensable. Léon est entré au service, et me demande de l'argent; mais je ne suis pas en état d'entretenir tout le monde; je suis moi-même très dérangé, chargé d'une nombreuse famille, la faisant vivre à force de travail et n'osant envisager l'avenir. Pavlichtchef me reproche les dépenses que je fais, quoique je ne suis à charge à personne, et que je n'ai de compte à rendre qu'à mes enfants. Il prétend qu'ils seront toujours plus riches que son fils: je n'en sais rien; mais je ne puis, ni ne veux faire le généreux à leurs dépens.

J'avais compté aller à Михайловское; je n'ai pas pu. Ça va encore me déranger pour un an, au moins. A la campagne j'aurais beaucoup travaillé; ici je ne fais rien, que de la bile.

Adieu, mon cher père, je vous baise les mains et vous embrasse de tout mon cœur.

20 oct. 1836. 1)

 

Бібліотека ім. О. С. Пушкіна (м. Київ).
Про О.С. Пушкіна