Полное собрание сочинений в 10 томах.

312. Д. Ф. ФИКЕЛЬМОН

25 апреля 1830 г. Из Москвы в Петербург
Madame la Comtesse,

Il est bien cruel à vous d'être si aimable et de me faire éprouver si vivement la douleur d'être exilé de votre salon. Au nom du ciel, Madame la Comtesse, n'allez pas croire cependant qu'il m'ait fallu le bonheur inespéré de recevoir une lettre de vous pour regretter un séjour que vous embellissez. J'espère que l'indisposition de Madame votre Mère n'a pas eu de suite et ne vous donne plus d'inquiétude. J'aurais déjà voulu être à vos pieds et vous remercier de votre gracieux souvenir, mais mon retour est encore bien incertain.

Me permetterez-vous de vous dire, Madame la Comtesse, que vos reproches sont aussi injustes que votre lettre est séduisante. Croyez que je resterai toujours l'admirateur le plus sincère de vos grâces si simples, de votre conversation si affable et si entraînante, quand même vous ayez le malheur d'être la plus brillante de nos nobles dames.

Daignez, Madame la Comtesse, recevoir encore une fois l'hommage de ma reconnaissance et celui de ma haute considération.

A. Pouchkine.
25 avril 1830.
Moscou. 1)

 

Бібліотека ім. О. С. Пушкіна (м. Київ).
Про О.С. Пушкіна