Полное собрание сочинений в 10 томах.

54. А. Н. РАЕВСКОМУ (?)

15 — 22 октября 1823 г. Одесса

Je réponds à votre P. S. comme à ce, qui intéresse surtout votre vanité. Madame Sobansky n'est pas encore de retour à Odessa, je n'ai donc pas encore pu faire usage de votre lettre, en deuxième lieu comme ma passion a baissé de beaucoup et qu'en attendant je suis amoureux ailleurs — j'ai réfléchi. Et comme Lara Hansky assis sur mon canapé j'ai décidé de ne plus me mêler de cette affaire-là. C'est-à-dire que je ne montrerai pas votre épître à M-me Sobansky, comme j'en avais d'abord eu l'intention (en ne lui cachant que ce que jetait sur vous l'intérêt d'un caractère Melmothique) — et voici ce que je me suis proposé — votre lettre ne sera que citée avec les restrictions convenables; en revanche j'y ai préparé tout au long une belle réponse dans laquelle, je me donne sur vous tout autant d'avantages que vous en avez pris sur moi dans votre lettre, j'y commence par vous dire: je ne suis pas votre dupe, aimable Job Lovelace, je vois votre vanité et votre faible à travers l'affectation de votre cynisme etc., le reste dans le même genre. Croyez que ça fasse de l'effet — mais comme je vous estime toujours pour mon maître en fait de morale, je vous demande pour tout cela votre permission et surtout vos conseils, mais dépêchez-vous, car on arrive. J'ai eu de vos nouvelles, on m'a dit qu'Atala Hansky vous avait rendu fat et ennuyeux — votre dernière lettre n'est pas ennuyeuse. Je souhaite que la mienne puisse un moment vous distraire dans vos douleurs. M-r votre oncle que est un cochon comme vous savez a été ici, a brouillé tout le monde et s'est brouillé avec tout le monde. Je lui prépare une fameuse lettre en sous-accord N 2, mais cette fois-ci il aura du gros J.-f. afin qu'il soit du secret comme tout le monde.1)

 

Бібліотека ім. О. С. Пушкіна (м. Київ).
Про О.С. Пушкіна

 

ремонт стиральных машин lg